Le réseau de toilettes publiques de la ville de Bruxelles sera étoffé d'ici 2022

Le réseau de toilettes publiques de la ville de Bruxelles sera étoffé d’ici 2022
Le réseau de toilettes publiques de la ville de Bruxelles sera étoffé d’ici 2022 - © Tous droits réservés

Le réseau de toilettes accessibles au public sur le territoire de la Ville de Bruxelles sera étoffé d’ici 2022, si l’on en croit l’échevine de la propreté Zubida Jellab. Huit toilettes publiques s’ajouteront à celles prévues par la STIB (deux en 2021, plusieurs autres en 2022) et aux quatorze déjà présentes. Un réseau "Toilettes accueillantes" sera créé en collaboration avec le secteur Horeca, les commerçants et les espaces publics et culturels. Le tout fait partie d’un "plan d’action Toilettes" présenté jeudi par l’échevine.

Actuellement seulement 14 toilettes publiques sur le territoire de la ville

Actuellement, 29 urinoirs et 14 toilettes (10 de la Ville de Bruxelles et 4 de la STIB) sont accessibles sur le territoire de la Ville. "Mais ce n’est pas suffisant, surtout en cette période de coronavirus. C’est pourquoi j’ai accéléré le processus lancé avant le confinement pour lancer aujourd’hui un 'Plan Toilettes'", a annoncé l’échevine de la Propreté.

Ce plan prévoit le placement, en 2021, de deux nouvelles toilettes classiques rue Putterie et rue des Six Jetons, de deux toilettes sèches au square Prince Léopold et au Bois de la Cambre, et en 2022, de deux toilettes classiques à la porte d’Anvers et à la place de la Chapelle, ainsi que de deux nouvelles toilettes sèches au parc d’Egmont et dans un autre parc bruxellois.

50 "toilettes accueillantes"

Un réseau "Toilettes accueillantes" sera créé en collaboration avec le secteur Horeca, les commerçants et les espaces publics et culturels qui seront invités à ouvrir au grand public leurs toilettes. La Ville de Bruxelles établira une convention avec les établissements volontaires et leur accordera une prime de 1000€ pour accompagner le nettoyage de ces espaces. Selon Mme Jellab, cela permettra d’ouvrir 50 toilettes supplémentaires au grand public.

Dix urinoirs et 5 toilettes amovibles

Dix "uritrottoirs" – urinoirs amovibles qui permettent de maintenir propres des lieux régulièrement souillés – seront répartis par ailleurs dans le Pentagone pour apporter une solution à différents points noirs identifiés. Dans les lieux où l’uritrottoir n’est pas une solution, une peinture hydrofuge et le placement d’aquadrains permettront une meilleure protection des murs et un nettoyage plus fréquent et plus efficace pour éliminer odeurs et salissures répétées. Quatorze lieux identifiés seront traités. Des toilettes provisoires et amovibles seront placées dans des endroits ponctuels comme la place du Jeu de Balle. Cinq toilettes de style "festival" seront réparties dans la ville.

Toujours selon l’échevine, la visibilité des toilettes dans l’espace public sera renforcée. Un fléchage spécifique sera ajouté aux poteaux d’information piétonne existants. La carte reprenant, sur le site de la Ville de Bruxelles, les toilettes indiquera également les établissements participant au réseau "Toilettes accueillantes". Une application gratuite baptisée Peesy permettra de géolocaliser les toilettes publiques en direct pour l’ensemble de la Région bruxelloise. Mme Jellab souhaite enfin transformer à terme tous les urinoirs en toilettes.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK