Le PS bruxellois ne cautionne pas une rencontre controversée d'Emir Kir

La fédération bruxelloise du PS "ne cautionne pas" la réception par le député-bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir, de deux maires issus d'un parti turc d'extrême-droite, a fait savoir jeudi le président de la fédération, Ahmed Laaouej.

"La lutte contre l'extrême-droite ne peut souffrir d'exception. Le PS bruxellois ne cautionne pas la réception par Emir Kir de mandataires du MHP. L'extrême-droite ronge l'Europe et gagne du terrain, en ce compris chez nous", a déclaré M. Laaouej à l'Agence Belga.

La lutte contre l'extrême-droite ne peut souffrir d'exception

"Quel que soit le cadre institutionnel, en ce compris des échanges qui seraient organisés par l'Europe, aucune forme de complaisance n'est acceptable. Les valeurs socialistes commandent une attitude claire et non équivoque: un cordon sanitaire à l'égard de tout parti ou toute formation d'extrême-droite, qu'ils soient d'ici ou d'ailleurs", a-t-il ajouté.

La Libre a révélé mercredi soir que M. Kir avait reçu plus tôt dans la journée une délégation de maires turcs, dont deux sont issus du MHP, un parti nationaliste considéré comme étant d'extrême-droite et proche de l'organisation des Loups Gris.

La conseillère communale Zoé Genot (Ecolo) a exprimé son indignation.

La porte-parole de M. Kir, citée par La Libre, a fait valoir que les six maires reçus étaient également invités par les institutions européennes, et c'est dans ce contexte qu'ils ont également été invités à Saint-Josse.

Sur cette photo, on peut voir Emir Kir, le 27 juillet 2018, en compagnie de Uğur Serdar Kargin, le maire de la ville d'Emirdag. Ce dernier est membre dMHP. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK