Le PS bruxellois dispose d'un nouveau siège, objectif: défendre la capitale

Laurette Onkelinx, la président du PS bruxellois.
Laurette Onkelinx, la président du PS bruxellois. - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Il a quitté la Galerie Ravenstein pour le quartier Dansaert/Saint-Géry, pour gagner en visibilité. A cette occasion, la présidente régionale a rencontré les médias. Laurette Onkelinx veut mettre en place un véritable lobby bruxellois.

Pour Laurette Onkelinx, la place de Bruxelles dans le gouvernement fédéral actuel se réduit à la portion congrue. Bruxelles y est vue comme une simple place financière à développer. La capitale ne compte qu'un seul ministre au sein du gouvernement fédéral, le libéral Didier Reynders.

Malgré l'extrême tension entre libéraux et socialistes depuis les élections, Laurette Onkelinx espère rassembler l'ensemble des partis démocratiques bruxellois pour défendre la capitale. "Malgré nos différences, malgré la fracture majorité-opposition… qu’il puisse y avoir un lieu "ciment" pour la défense de Bruxelles. Un des lieux, c’est bien évidemment le Parlement. Mais nous souhaitons réfléchir – dans cette région qui est en quelque sorte la capitale des lobbys – et voir comment constituer un lobby favorable à Bruxelles."

Laurette Onkelinx dit avoir déjà soumis son idée à Didier Reynders. Sans se heurter à une fin de non-recevoir.

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK