Le projet TGV fret avance à Liège mais très lentement

RTBF
RTBF - © RTBF

Le projet de TGV fret Carex, à Liège, avance bien, a confirmé mercredi le président de Liège Carex, Jean-Pierre Grafé, mais la date de la mise sur les rails du TGV fret n'est cependant pas encore annoncée.

Le projet Carex (Cargo Rail express) est né au départ des aéroports de Liège et de Paris. Au printemps 2009, le projet a abouti à la création d'Euro Carex, regroupant Liège, Paris, Lyon et Londres. Schipol (Maastricht) est en cours d'intégration.

Le projet de TGV fret sera une alternative aux transports routiers et aériens, pour des distance allant jusqu'à 600 ou 700 kilomètres, à une vitesse commerciale de 300 kilomètres/heure.

Le projet a été lancé en 2000 et sa concrétisation matérielle n'est pas encore en vue, même si Jean-Pierre Grafé avance toujours la date de 2013.

"Mais le dossier continue à avancer", a remarqué Vincent Gernay, coordinateur général de Liège Carex.

Ainsi, la Sowaer, propriétaire du terrain défini pour l'implantation du terminal, est devenue membre adhérent du projet. Ce qui permettra d'éviter tout problème d'expropriation. Une entité autonome, "Euro Carex Club", a été créée en juillet. Il s'agit d'un lieu de rencontre et de dialogue pour les opérateurs et les transporteurs. Ceux-ci évoqueront notamment les questions d'achats de rames.

Les rames TGV fret ne sont actuellement pas encore construites. Lorsque ce marché sera attribué, le projet pourra faire un nouveau pas en avant.

En attendant, Liège Carex a lancé une nouvelle étude sur les transferts de charge et les meilleures voies de connexion entre le terminal TGV fret et zones autoroutières.

Enfin, Euro Carex a décidé de déposer un dossier Interreg pour permettre le co-financement d'études.

(RTBF avec Belga) 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK