Le projet supra communal du centre aquatique de Péruwelz & Leuze-en-Hainaut tombe à l'eau

Illustration
Illustration - © Domaine Public

Le 21ème et dernier point qui sera voté lors du prochain Conseil Communal de la ville de Péruwelz va noyer les espoirs que nourrissaient les partisans du futur centre aquatique supra communal Péruwelz-Leuze-en-Hainaut.

On peut parler d’une surprise étant donné l’état d’avancement du projet aussi bien au niveau des perspectives de financement que de sa philosophie.  Ledit projet avait toutefois été lancé fin mai 2018, avant les Communales d’octobre.  Mais depuis, dans ces deux communes, les majorités ont changé. 

Un projet bien avancé

Un subside d’un peu plus de 3.000.000 d’euros avait été annoncé par la ministre MR Valérie de Bue et les deux bourgmestres en présence Christian Brotcorne (Idées) et Daniel Westrade (PS), s’étaient entendus pour une localisation le long de la nationale 60 à hauteur de Bury, une localisation qu’ils souhaitaient tous les deux au plus près de l’incinérateur de Thumaide, l’Intercommunale devant chauffer le futur centre aquatique.

Cette localisation et le partenariat avec Ipalle allaient en effet permettre de répondre aux objectifs du Plan piscine de la Région Wallonne.  En plus de répondre aux plus hautes exigences de performances énergétiques, le projet prévoyait également des engagements en matière de mobilité douce.  Question public cible, les deux bourgmestres, Brotcorne et Westrade, se réjouissaient de pouvoir offrir aux élèves de leurs communes un centre aquatique qui ferait oublier les deux piscines vétustes de leur commune respective, des bassins qui ne permettaient plus d'assurer l'apprentissage de la natation chez les plus jeunes.

Du côté de la commune de Leuze-en-Hainaut, on ne se dit guère surpris de l’attitude de Vincent Palermo, le bourgmestre MR de Péruwelz.   Depuis des semaines, celui-ci tergiversait sur le coût de fonctionnement du futur centre aquatique, un coût qu’il estime à 400.000 euros. Le bourgmestre Leuzois Lucien Rawart (MR) nous a indiqué vouloir attendre le prochain Collège pour décider d’un nouveau projet pour la piscine communale, peut-être une rénovation.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK