Le projet de téléphérique à Liège refait surface

Le projet de téléphérique à Liège coûterait entre 10 et 15 millions d'euros (illustration).
Le projet de téléphérique à Liège coûterait entre 10 et 15 millions d'euros (illustration). - © flickr.com-otodo

Une étude de faisabilité a été introduite par l'hôpital liégeois de la Citadelle auprès de la Région wallonne. L'idée est de relier l’hôpital à la place Saint-Lambert sur une distance d'un kilomètre. Un projet dont l'attrait touristique s'intégrerait naturellement à la candidature de Liège à l'Exposition Internationale 2017.

Jusqu'à 3000 usagers par heure, c'est la capacité de transport actuelle de certains téléphériques. Une capacité comparable à une ligne de bus. Pour François Schreuer de l’ASBL Urbagora, le téléphérique est aujourd'hui une véritable alternative en terme de mobilité urbaine: "Il y a énormément d'exemples d'utilisation du téléphérique comme transport urbain. A Portland notamment, dans l'Oregon, au Nord-Ouest des États-Unis, il y a un téléphérique qui relie une station de tram dans la vallée à un grand hôpital sur une colline, une situation très comparable à celle que nous connaissons ici". 

Un projet estimé entre 10 et 15 millions d'euros

Luc Tonon est responsable de la mobilité à l'hôpital de la Citadelle. Il soutient le projet d'un téléphérique à Liège: "Ce ne serait pas exclusivement pour l'hôpital, ce serait un moyen de franchir une colline en évitant des moyens de transport plus classiques, encombrants et polluants. Les personnes à mobilité réduite, les visiteurs et les patients pourraient l'emprunter. Les cyclistes pourraient aussi y mettre leur vélo et pourquoi pas continuer par après vers le plateau Ans-Rocourt".

Une première estimation parle d'un projet de 10 à 15 millions d'euros. L'hôpital de la Citadelle a demandé une étude de faisabilité à la Région Wallonne qui trouve le projet de téléphérique intéressant mais dont la priorité reste le dossier du tram à Liège.

Autre projet : un parking de délestage


Les responsables de l’hôpital réfléchissent également avec la Ville à la mise en place prochaine de navettes entre un parking relais sur le site de Kinépolis Rocourt et l'établissement. Il y aurait ainsi plusieurs centaines de places de stationnement disponibles.

E. Dagonnier




Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir