Le premier charter de touristes chinois a débarqué à Liège Airport

Les touristes chinois sont arrivés à Liège Airport
Les touristes chinois sont arrivés à Liège Airport - © RTBF

Ce lundi est peut-être une journée capitale pour le tourisme liégeois: le premier charter chinois a atterri à Bierset. Des touristes qui devraient être 75 000 à passer par l'aéroport liégeois, ils viennent pour un tour d'Europe en huit jours. Ces touristes ne passeront que quelques heures dans la région.

Ils ne doivent, en principe, passer que quelques heures chez nous, mais les retombées économiques potentielles (achats de chocolats, visites d'attractions) suscitent bien des convoitises. L'aéroport de Bierset n'en finit pas de se développer, et pas seulement dans le transport de marchandises. La direction a annoncé ce mardi la signature d'une convention avec un important tour opérateur chinois, pour des vols charters, dès ce mois d'avril, en provenance de trois villes de la République populaire.

Le nombre de visiteurs chinois sur le sol européen ne cesse de croître d'année en année. La société U-tour a donc décidé d'organiser vers Liège Airport trois rotations hebdomadaires, au départ des villes de Shenyang, Tianjin, et Xian. Les Belges vont, sans doute, éprouver quelques difficultés à situer ces trois cités sur une carte, mais elles totalisent 25 millions d'habitants, un potentiel de touristes de la nouvelle classe moyenne.

Tarifs attractifs

Techniquement, il s'agit d'un avion Airbus d'une capacité de 387 places, affrété par la compagnie russe I-Fly, et les tarifs devraient être attractifs, puisque à chaque voyage, une dizaine de tonnes de fret accompagneront les passagers de ces charters.

Dès la première année, les estimations évoquent 50 000 clients. Évidemment, ils ne se déplacent pas essentiellement pour voir Liège. Les destinations sont Paris, Amsterdam, Berlin ou Rome, voire les pays scandinaves. Mais, même de passage dans la région, ces Chinois peuvent doper le tourisme wallon. En tout cas, l'aéroport de Bierset a déjà prévu d'adapter sa signalétique en sinogrammes.

A.L. avec M. Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK