Le policier soupçonné de violence à Molenbeek-Saint-Jean a été libéré

Le policier arrêté mercredi matin pour avoir violenté un suspect a été libéré, selon son avocat, Me Sven Mary. « Mon client sera poursuivi devant le tribunal correctionnel », a-t-il dit. « Il admet lui-même que ses actes étaient répréhensibles et intolérables ». Une enquête a été ouverte après qu’un policier de la zone Bruxelles ouest a porté des coups de poing et de pied extrêmement violents à un suspect dans une affaire de vol à Molenbeek-Saint-Jean lundi.

Le policier devrait être cité à comparaître fin de l’année, devant le tribunal correctionnel. Selon la qualification retenue, il risque jusqu’à deux ans de prison.

Il est en aveu des faits. Selon le parquet et les premières auditions, le policier dit avoir été sous le coup du stress et de l’adrénaline causés par la course-poursuite. Il n’a pas été inculpé et sera directement cité à comparaître. Une procédure simplifiée pour cette affaire puisque la scène a été filmée.

Une vidéo avait rapidement circulé sur les réseaux sociaux. On y voyait un homme maintenu à terre par un policier avant d’être frappé par l’un de ses collègues. Ce mercredi après-midi, le parquet de Bruxelles avait indiqué que la victime « connu par la justice pour différents faits », « n’est plus considérée comme suspect dans le vol dans le Quai des Péniches ».

Journal télévisé 21/05/20109

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK