Le policier qui avait tué un fuyard à Arlon a été reconnu coupable

Le policier a obtenu une suspension du prononcé pendant une durée de 3 ans. Le juge Poncelet a estimé dans son jugement que sa riposte envers le malfrat était disproportionnée par rapport à la menace.

Le policier poursuivi et son collègue étaient intervenus à la suite d'un braquage dans une bijouterie à Operballen, au Grand-Duché de Luxembourg. Ils avaient établi un barrage mais celui-ci n'avait pas arrêté les fuyards, qui avaient pris la fuite à pied. Le policier s'était senti menacé par un geste " suspect " de l'un d'eux et avait tiré en sa direction, le tuant.

Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK