Le plan régional bruxellois de stationnement ne sera pas appliqué de si tôt

Le plan régional bruxellois de stationnement ne sera pas appliqué de si tôt
Le plan régional bruxellois de stationnement ne sera pas appliqué de si tôt - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

L'épineux dossier a été débattu ce lundi après-midi en Commission de l'Infrastructure du Parlement bruxellois. Après avoir accusé du retard pendant la législature régionale précédente, le projet de Plan régional de stationnement se fait à nouveau attendre. Le ministre de la Mobilité, Pascal Smet, a expliqué qu'il restait encore beaucoup de travail à réaliser... d'où l'inquiétude de plusieurs députés bruxellois qui ont questionné le ministre sur l'apparente lenteur du dossier.

Plusieurs élus régionaux ont interrogé le ministre sur le retard du dossier et sur les problèmes relatifs à la mise en œuvre du Plan régional de stationnement.

"Je comprends que ce projet est très complexe et qu'il faut régler un tas de problème", explique le FDF Marc Loewenstein. "Il y a l'intérêt communal, l'autonomie communale, la volonté régionale d'harmoniser les politiques de stationnement. Mais il faut bien constater que le retard s'accumule à cause d'une série de problèmes dans les arrêtés d'application, le plan proposé et travaillé ces 5 dernières années. Mais il reste surtout encore beaucoup de choses à faire. Exemple: la concertation avec les communes. Il faut bien se rendre compte de la réalité du terrain. Le plan doit être bien clair pour tout le monde".

"Encore un peu de patience"

Le ministre bruxellois de la mobilité a expliqué qu'il restait encore beaucoup de choses à faire. Un délai supplémentaire de 3 mois a d'ailleurs été accordé aux communes qui doivent accorder leurs violons sur la partition régionale. Pascal Smet pense que le plan pourrait entrer en vigueur en 2017.

"Mais avant cela, je pense qu'on pourra déjà avancer par phases", ajoute le ministre. Sans citer explicitement le nom de son prédécesseur, la CD&V Brigitte Grouwels, Pascal Smet s'est dit "déçu" quant au retard accumulé pendant les cinq années de la précédente législature.

Rappelons que c'est le même Pascal Smet qui avait initié le projet. L'ordonnance relative au projet de création de l'Agence régionale de stationnement a été adoptée en 2009 sur proposition de Pascal Smet. Le ministre se dit prêt à améliorer le projet sans toutefois toucher à sa philosophie initiale... Le principe d'harmonisation, notamment.

Jean-Claude Hennuy   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK