Le plan de mobilité adopté par le conseil communal de Charleroi

Le plan de mobilité adopté par le conseil communal de Charleroi
Le plan de mobilité adopté par le conseil communal de Charleroi - © ERIC LALMAND - BELGA

Le conseil communal de Charleroi a adopté lundi, majorité contre opposition, le plan communal de mobilité, qui prévoit notamment une meilleure accessibilité des transports en commun dans le centre-villle.

Un plan provisoire avait été adopté par le conseil en janvier 2014, et soumis à enquête publique. Comme l'a expliqué lundi le bourgmestre Paul Magnette, cinq grands principes s'en dégagent : un renforcement de l'accessibilité des transports en commun, notamment par un service dans le cœur de ville ; la réduction de l'omniprésence de la voiture ; une accessibilité accrue des zones piétonnes par un meilleur aménagement des trottoirs ; un aménagement progressif des zones en faveur des cyclistes avec notamment du parking pour vélos ; et une politique générale de stationnement favorisant l'accueil des clients des commerces.

Certaines dispositions ont déjà été mises en œuvre, comme les 21 voiries à sens unique limitées à l'intention des cyclistes. Une douzaine d'autres artères de la Ville-Basse pourraient connaître le même sort d'ici la fin de cette année. Huit cents emplacements de parking vélo sont également prévus, ainsi que des aménagements de voiries nécessités par la création du projet commercial Rive Gauche.

Le plan, voté par la majorité PS-MR-cdH, a été rejeté par le groupe Ecolo, dont le porte-parole, le conseiller Xavier Desgain, a notamment estimé qu'il ne répondait pas aux problèmes que pose l'accès au centre-ville.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK