Le papier marbré, à découvrir au Palais abbatial de Saint-Hubert

Le papier marbré consiste à projeter des couleurs à la surface d'une eau légèrement épaissie. La couleur reste en surface, et ensuite on dépose une feuille de papier sur laquelle les couleurs vont s'imprimer. Une technique un peu oubliée, qui pourtant intéresse toujours les artistes, soit pour enrichir des livres, soit pour créer des oeuvres d'art à part entière.

C'était notamment le cas de l'artiste Tijenke Dagnelie, décédée en 2001, et qui a vécu à Bertrix pendant 45 ans. Son oeuvre est au coeur de l'exposition, en compagnie de 17 autres artistes contemporains. Une création qui brise les codes très strictes du papier marbré traditionnel. Le Député Permanent à la culture, Patrick Adam, a décidé de rendre hommage à une artiste bertrigeoise :

"On a mis en évidence son exploit dans le papier marbré. On a voulu aussi que cette expo soit vivante et pédagogique. Cet art qui vient du 12ème siècle et du Japon, recèle une richesse d'interprétation. En partant du travail de Tijenke Dagnelie, on a voulu démontrer qu'il existait une multitude d'expressions dans le papier marbré. Et on a voulu montrer que cette technique artistique est contemporaine.

On a donc trouvé 17 artistes contemporains qui s' expriment d'une manière totalement différente, complémentaire, et qui nous ouvrent des horizons plein de magie et de créativité.

On a aussi créé des ateliers sur la marbrerie, sur la reliure, et sur le volet papier revisité. Et ce stage sur le papier marbré est un succès."

A voir jusqu'au 12 mai, au Palais abbatial de Saint-Hubert.

Anaïs Stas, Christine Pinchart

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK