Le nouveau patron de la Stib distribue des bonbons aux usagers

La dernière enquête de satisfaction de la Stib montre une amélioration du service, mais les défis restent énormes
2 images
La dernière enquête de satisfaction de la Stib montre une amélioration du service, mais les défis restent énormes - © RTBF - Delphine Hotua

Le nouveau patron de la Stib, Brieuc de Meeûs, a distribué des bonbons aux usagers du tram de la ligne 94, ce mercredi. Cette opération "séduction" se déroulait dans le cadre de la semaine de la mobilité et avait pour objectif de remercier et encourager les voyageurs qui ont choisi de se déplacer en transports en commun, pour une meilleure mobilité dans la capitale.

Encore méconnu du grand public, le nouveau patron de la Stib, Brieuc de Meeûs, a surpris certains voyageurs dans cette opération de séduction. Cette initiative était aussi l'occasion d'évaluer le degré de satisfaction des usagers et de redorer le blason d'une entreprise diversement appréciée.

"Je ne le connaissais pas" déclare une navetteuse.

"Pour moi, les transports en commun, c’est l’avenir pour se déplacer à Bruxelles. Ils sont de plus en plus commodes" souligne une autre.

"Le point positif de la Sitb, c'est la fréquence des bus et des trams. Le point négatif par contre, c’est la sécurité."

"Pour moi, il ne s’agit pas d’un problème de sécurité mais plutôt d'un problème d’éducation de notre société et des plus jeunes en particulier. Je parle donc d'un problème beaucoup plus global que la stricte sécurité dans les rames de métro, de tram et de bus" ajoute un usager.

"Il y a des lignes qui ne sont vraiment pas bien desservies comparées à ce que l’on peut trouver dans d’autres capitales européennes."

"Je pense que les gens sont prêts à abonner leur voiture mais à condition d’avoir une solution satisfaisante à côté" conclut une cliente de la société de transports en commun.

La dernière enquête de satisfaction de la Stib montre une amélioration du service, mais les défis restent énormes. Il faudra notamment augmenter l'offre de transports, dans un avenir incertain, tant sur le plan politique qu'économique.

Jean-Claude Hennuy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK