Le nouveau parking de Louvain-la-Neuve était-il vraiment prêt pour ce lundi?

Annoncé en grande pompe par le ministre de la Mobilité François Bellot (MR) ce samedi, le nouveau parking de 2200 places à proximité de la gare de Louvain-la-Neuve est censé apporter, dès ce lundi, une solution de mobilité alternative pour faire face à la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux à Auderghem.

Ce parking de la SNCB devait ouvrir la semaine d'après, mais, en réponse à la situation potentiellement chaotique pour accéder à Bruxelles dès ce lundi, il sera ouvert plus tôt.

Une équipe de Vews s'est rendue sur place dimanche pour voir à quoi devaient s'attendre les automobilistes ce lundi matin. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce nouveau parking ne semblait... pas tout à fait prêt. Voyez plutôt les images.

[Depuis la diffusion de ce reportage, la SNCB nous informe qu'une signalétique existe désormais au niveau du rond-point. Ce parking dispose non pas de 2200 places, comme communiqué depuis samedi, mais bien 3200. Mais les niveaux -1 et -2 ne sont pas destinés à la SNCB, mais bien au projet immobilier qui doit prendre forme sur le toit sur parking. Les ascenseurs des niveaux -1 et -2 sont destinés à ce projet immobilier. Les niveaux inférieurs sont, eux, bien propriété de la SNCB.]

6H30 ce lundi: la signalisation est en place !

Finalement ce lundi matin, les voitures ont facilement trouvé leur chemin grâce aux conseils des agents de la SNCB. "Nous orientons les véhicules vers le niveau -5 du parking où les navetteurs trouveront une sortie en dur vers la gare", nous explique Cédric Blanckaert, de la société B-Parking.

A 6h30, une vingtaine de personnes ont déjà profité de cette alternative pour se rendre dans la capitale. Alternative proposée par le ministre fédéral de la mobilité François Bellot suite à la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux à Auderghem.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK