Le musée d'Afrique centrale s'expose au Mac's à Hornu

Le musée d’Afrique centrale s’expose au Mac’s à Hornu
Le musée d’Afrique centrale s’expose au Mac’s à Hornu - © Tous droits réservés

« Ce tant curieux musée du monde », c’est le nom de la nouvelle exposition proposée par le Musée des Arts Contemporains, le Mac’s au Grand-Hornu… Un grand cabinet de curiosités qui rassemble de façon originale et inattendue des pièces prêtées par le Musée royal de l’Afrique centrale à Tervuren. Ce musée est actuellement fermé pour travaux. Il a donc invité le Mac’s à présenter une partie de sa très riche collection.

D’énigmatiques grands cylindres en bois, fendus… ils pourraient être l’œuvre d’un artiste contemporain mais ce sont en fait des moyens de communications, des tambours… Une belle entrée en matière pour une exposition hors normes.

C’est Laurent Busine, le directeur du Mac’s qui a choisi ces tambours et quelques centaines d’autres objets pour les exposer au Mac’s. Il a fouillé les réserves du musée d’Afrique Centrale de Tervuren et en a sorti des trésors et des curiosités… " Ce que j’ai eu comme plus grand plaisir c’était de découvrir le monde entier ! Je voyais des coléoptères, des moulages de corps d’une beauté extraordinaire, il y a des termitières qui sont des sculptures de Jean Arp. Et je me suis dit qu’en mettant ça dans mon musée, où d’habitude les gens viennent voir des œuvres d’art, l’un va voir une sculpture de Jean Arp, l’autre va voir une termitière. C’est ça qui est intéressant… il n’y a pas une vérité "

Masques magnifiques, couvercles à proverbes, os d’éléphants, malachites, paquets magiques, insectes… les pièces façonnées par l’homme ou par la nature proviennent pour la plupart du Congo. Des objets qui intriguent, qui frappent par leur beauté. Et soudain, la surprise, un mélange de fascination et de dégoût devant des centaines d’animaux conservés dans des bocaux remplis d’alcool.

Guido Gryseels, conservateur du Musée royal de l’Afrique centrale a beau connaitre par cœur tous ces objets, il est enchanté par ce qu’en a fait le Mac’s. " C’est très émouvant aussi, c’est une scénographie fantastique, simple, sobre. C’est une exposition qu’il faut absolument voir".

Une chose est évidente, Laurent Busine a pris beaucoup de plaisir en parcourant les kilomètres de couloirs du Musée de Tervuren, la plus riche collection du monde sur l’Afrique centrale. " Je suis même honteux de le dire, je me suis amusé comme un gamin ". Un amusement et un étonnement qu’il nous permet de partager.

" Ce tant curieux musée du monde " du 19 octobre 2014 au 18 janvier 2015 au Mac’s – Grand-Hornu.

I.Palmitessa

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK