Le muguet, un porte-bonheur à cueillir au jardin

Le muguet à temps pour le premier mai
Le muguet à temps pour le premier mai - © Flickr - Spiterman

Il est dans les jardins pour ce 1er mai. Il est en fleur et sent déjà bon, pour le plus grand bonheur des jardiniers amateurs. Ce n’est pas le cas chaque année...

André et Christiane Dufrasnes sont contents. Ces septuagénaires de Blaton contemplent le muguet qui est dans leur jardin. Ils sont ravis. Cette année, le muguet est là pour la bonne date. André passe sa main sur les hampes de clochettes. Un agréable parfum se dégage… Ce muguet, André lui a donné de l’engrais. Il l’a aussi bien placé dans ses parterres : près d’un mur et en plein soleil… André a de la chance, il y a dix clochettes par brin… Autrement dit, il a obtenu une qualité réclamée par les professionnels. André ne vendra pas son muguet, il l’offrira à sa femme, à des amis.

Conserver le muguet reçu en cadeau

Il faut éviter de placer le brin de muguet dans un petit vase. L’idéal, c’est le placer dans un récipient qui permet de verser un grand volume d’eau. Autre truc pour bien le conserver : donner de l’eau fraiche régulièrement, autrement dit changer l’eau tous les jours.

Avoir un beau muguet dans son jardin pour le 1er mai

Christian Ducattillon, le directeur de la ferme expérimentale du Centre Agronomique de Recherches Appliquées du Hainaut basé à Ath, conseille de bien choisir le lieu d’implantation. " C’est une plante qui va rester au même endroit de nombreuses années. Il faut donc que les racines ne pourrissent pas l’hiver. L’idéal est un terrain drainant. Si ce n’est pas le cas, on le rend drainant en incorporant par exemple de la lave ou des caillous, de caillasses en dessous de l’endroit où l’on mettra le muguet. Comme ça, l’eau ne restera pas en excès l’hiver et les racines ne pourriront pas ".

Autre truc de ce passionné de la nature, pour que le muguet soit bien au rendez-vous : " pour avoir le muguet le premier mai en Belgique, un pays où les printemps ne sont pas très chauds, il faut bien l’orienter. C'est-à-dire près d’un mur, au soleil, orienté vers le sud "

Le muguet est toxique

On peut toucher cette plante d’amitié sans crainte. Il faut simplement éviter de la mettre en bouche, de la mâchonner comme un brin d’herbe ou un fétu de paille. Dans ce cas, le muguet peut être dangereux. La toxicité se manifeste par des vomissements, des maux de ventre, des maux de tête. Pour les animaux de compagnie, il faut veiller à ce qu’il ne boive pas l’eau du vase dans lequel se trouve la plante porte-bonheur…

Vendre le muguet de son jardin

Les vendeurs de muguet sont nombreux ces jours-ci le long des routes, sur les marchés ou devant les commerces... N'importe qui peut en fait vendre ce porte-bonheur à condition de respecter la loi.

Si vous vendez le muguet de votre jardin privé, et que cela ne représente pas un gros volume, vous ne devez accomplir aucune démarche. Si la vente est plus conséquente, vous devez déclarer les revenus au Fisc. Si maintenant vous êtes un professionnel et que vous souhaitez vendre en bord de route, vous devez demander une autorisation ambulante auprès des Guichets d'entreprises. A défaut, vous risquez en cas de contrôle, une amende et la confiscation des biens. Si maintenant vous allez cueillir le muguet en forêt, sachez que la région wallonne autorise juste la cueillette de deux poignées par personne et par jour. Au-delà, l'amende peut atteindre les sept cent cinquante euros.

Emmanuel Duvivier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK