Le muguet a pris froid : offre en baisse, prix à la hausse?

Du muguet "super extra" venu de Nantes
2 images
Du muguet "super extra" venu de Nantes - © Sarah Heinderyckx

Les températures hivernales, le gel, la pluie ont eu un impact sur la production de muguet. Il n'y en a toujours pas dans nos jardins, et même les producteurs peinent à récolter les précieuses clochettes! Les brins de muguet seront plus rares que d'habitude, sans doute plus chers.

Dans sa boutique montoise, Virginie Labeye fait de la place pour le muguet. Elle l'attend d'un moment à l'autre. Son fournisseur, à Nivelles, l'a rassurée. "J'aurai tout ce que j'ai commandé". Elle s'estime heureuse, d'autres n'auront pas le stock qu'ils avaient prévu. "J'ai appris que le muguet de qualité 'super extra' n'était pas disponible. Il s'agit du muguet le plus beau, avec les tiges les plus hautes, les plus belles fleurs...je n'en avais pas commandé, et apparemment tant mieux!".

Pascal Berthaut, lui, en avait commandé, "je ne prends que ça d'habitude". Fleuriste à Givry, habitué des marchés de la région, il attend toujours sa livraison. "Ce devait être aujourd'hui, rien! Le producteur de Nantes a appelé pour dire que les camions partaient seulement, et seraient chez nous dans la nuit ou demain matin...on attend". Le producteur l'a averti: les tiges du muguet seront plus courtes, la production a connu de gros couacs. "Que voulez-vous, avec le temps qu'ils ont eu ces dernières semaines. On n'a pas eu d'hiver, donc des producteurs se sont dit qu'il ne fallait pas planter trop vite. Sinon le muguet serait en avance! Puis on n'a pas eu de printemps, alors...le muguet n'a pas poussé! C'est difficile, décidément, le muguet..." Hier, il s'est rendu à la criée aux fleurs. "Jamais vu le muguet aussi cher! Le double du prix d'achat normal...", explique le fleuriste. Il ne compte pas augmenter ses prix, et espère même...ne pas devoir les baisser, au cas où la qualité n'est pas au rendez-vous! "Mais ça devrait aller, le producteur m'a certifié qu'on aurait le meilleur disponible. Et comme le muguet est en retard cette année, la bonne nouvelle, c'est qu'il tiendra plus longtemps!" Le 1er mai et la fête des mères assurent une bonne partie du chiffre d'affaire des fleuristes. 50 à 60% dans certains cas. "C'est sûr, il ne faut pas se louper", conclut Virginie, notre fleuriste montoise.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK