Le MR liégeois: "Le centre de la Wallonie s'est déplacé vers le Hainaut"

La député libérale liégeoise Christine Defraigne.
La député libérale liégeoise Christine Defraigne. - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le MR de Liège a dénoncé vendredi le déplacement du pouvoir décisionnel wallon vers le Hainaut, au détriment de la Cité ardente. Les libéraux s'inquiètent quant à la concrétisation de plusieurs projets importants, alors que le nombre de ministres liégeois a été revu à la baisse.

Réunis lors d'une conférence de presse, les trois députés libéraux liégeois Christine Defraigne, Philippe Dodrimont et Virginie Defrang-Firket se sont inquiétés de voir Liège si peu mentionnée dans la déclaration de politique régionale (DPR) des gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Christine Defraigne s'est souciée de la diminution du nombre de ministres liégeois. « Isabelle Simonis a hérité de compétences riquiqui (promotion sociale, jeunesse, droit des femmes et égalité des chances, NDLR) et Jean-Claude Marcourt va avoir fort à faire en tant que seul Liégeois à bord ».

La députée craint que le redéploiement liégeois soit hypothéqué et regrette que la DPR ne mentionne ni le dossier de la sidérurgie, ni celui du tram ou des zones d'activité économique. Elle redoute également que tous les budgets culturels soient « siphonnés » par Mons. « Le centre de la Wallonie s'est déplacé vers le Hainaut », critique-t-elle.

Philippe Dodrimont regrette quant à lui que la DPR ne parle pas de la liaison Cerexhe-Heuseux-Beaufays. « Entre 2009 et 2014, rien ne s'est passé, mais au moins la mise au frigo était clairement écrite ».

Les trois députés appréhendent enfin le risque que Liège soit la grande oubliée des transferts de compétences vers les entités fédérées et se demandent si le déménagement de l'Awex pourra se concrétiser.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK