Le ministre Borsus exhorte la Région wallonne à agir face à la surpopulation de sangliers

La population de sangliers a quadruplé en 30 ans en Wallonie et présente un réel danger pour les agriculteurs.
La population de sangliers a quadruplé en 30 ans en Wallonie et présente un réel danger pour les agriculteurs. - © Flickr - dynamosquito

Le ministre fédéral de l'Agriculture Willy Borsus (MR) s'inquiète mardi dans un communiqué de la surpopulation de sangliers en Région wallonne et exhorte le ministre régional René Collin (cdH), compétent en la matière, à agir.

La population de sangliers a quadruplé en 30 ans en Wallonie et présente un réel danger pour les agriculteurs. Certains d'entre eux connaissent des pertes qui atteignent jusqu'à 10% des surfaces cultivées, pointe M. Borsus, qui ajoute que diverses solutions pourraient être étudiées pour modifier la législation en vigueur.

"Je soutiens bien entendu la chasse ainsi que les importants efforts déjà réalisés par les chasseurs mais sans actions concrètes supplémentaires pour réduire le nombre de sangliers, ce sont encore une fois nos agriculteurs qui vont subir dramatiquement les conséquences d'une situation qu'ils n'ont pas souhaitée. Alors que le secteur agricole traverse déjà une crise sans précédent, il est complètement anormal de faire peser sur eux des pertes supplémentaires. J'exhorte le ministre Collin à rétablir rapidement un équilibre 'agro-sylvo-cynégétique' sur le terrain", commente le ministre fédéral.

Outre une extension des périodes de chasse, ce dernier demande notamment à la Région wallonne d'encourager des actions permettant d'éviter tous contacts entre la faune domestique, et les abats d'animaux sauvages, qui représentent le risque le plus important de transmission de pathogènes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK