Le médibus s’installe à La Louvière

Le médibus de médecins du monde s’installe pour la première fois à La Louvière. Une fois par semaine, les personnes qui vivent à la rue pourront venir y rencontrer un infirmier et obtenir des conseils médicaux. C’est un minibus blanc aménagé en cabinet médical. La petite équipe a préparé du café et de la soupe. Au cœur de la ville mais dans un coin discret, ils discutent avec les passants.

Nathalie Annez est coordinatrice pour médecins du monde en Hainaut. Elle sait qu’aujourd’hui elle ne verra pas grand monde. « Non c’est la première tournée donc il faut que les gens s’habituent à notre présence. Petit à petit ils viennent nous demander ce qu’on fait. C’est vraiment au fur et à mesure des semaines qu’on va commencer à avoir des gens. À Charleroi, la première semaine, nous n’avons eu personne non plus et maintenant ça marche très très bien. »

Trois bénévoles accompagnent Nathalie. L’attente ils connaissent. Une Patience nécessaire parce que l’urgence sociale est là. Derrière les murs, dans les recoins.
Lydia est bénévole aussi et convaincue de son engagement : « Je suis citoyenne louviéroise et ce projet m’a beaucoup parlé. Si on peut faire bouger un peu les soins de santé qui sont inaccessibles à certaines personnes, c’est bien. »
Ici pas de médecin mais des premiers soins, une écoute et des conseils. Le premier contact qui manque parfois pour oser pousser la porte des cabinets médicaux.

Le médibus s’arrêtera tous les samedis après-midi à l’arrière de la place Mansart à La Louvière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK