Le magasin Aldi de Fosses-la-Ville est illégal

Tout commence en 2007 : le magasin Aldi introduit une demande de permis. La commune de Fosses-la-Ville et la Région wallonne le refusent. Aldi va en recours auprès du ministre wallon de l'époque, André Antoine qui octroie le permis.

La ville introduit un autre recours auprès du Conseil d'État, cette fois. Mais le recours n'est pas suspensif, le magasin se construit et ouvre l'été dernier. Nouveau rebondissement, aujourd'hui, le Conseil d'État vient de donner raison à la ville et annule le permis d'urbanisme.

Le ministre Henry va devoir gérer ce cadeau empoisonné que son prédécesseur lui a refilé. Il a jusqu'à la fin du mois pour décider : exiger la démolition du bâtiment ou réoctroyer un permis.

Du côté des autorités communales, le collège prendra position dans ce dossier ce vendredi.


Colette Jaspers avec Monika Wachter

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK