Le logement intergénérationnel est de plus en plus en vogue

Le contact humain est un aspect important pour les personnes âgées qui ouvrent leur porte
Le contact humain est un aspect important pour les personnes âgées qui ouvrent leur porte - © Belga (illustration)

La rentrée académique est proche. Les étudiants à la recherche d’un logement se retrouvent devant un éventail de possibilités, dont celle du logement intergénérationnel, proposé notamment par l’asbl ''un toit deux âges''. L’idée est qu’une personne âgée héberge chez elle un étudiant contre un loyer modéré voire même gratuitement, en échange de quelques services.

Sarah Defrise a 22 ans. Elle est étudiante au conservatoire. Des études assez coûteuses et qui lui laissent peu de temps pour avoir un job à côté. Du coup, il lui fallait un logement à prix abordable. Le projet d’un toit deux âges présente cet avantage économique mais pas seulement : ''Moi je me suis toujours sentie très à l’aise avec les personnes âgées. Et le principe même d’échange, de partager une maison avec quelqu’un d’une autre génération, je trouvais ça très porteur.’’

Le contact humain est aussi un aspect important pour les personnes âgées qui ouvrent leur porte. C’est le cas de Myriam De Keyzer. Cette mère de famille ne voulait pas être confrontée à la solitude. ''Quand les enfants allaient quitter la maison, je ne voulais pas que la maison soit vide, je ne voulais pas rester seule et je voulais que la maison reste vivante. Et donc je me suis dit qu’il fallait absolument que je trouve une étudiante. Je ne souhaite pas être envahie mais il y a de la vie, quelque chose qui se passe quand même parce qu’il y a quelqu’un qui est là tous les jours ici.’’

Le logement intergénérationnel rencontre maintenant un franc succès. La formule a décollé chez nous il y a trois ans, avec l’asbl ''un toit deux âges''. Des 12 expériences de cohabitation au départ, l’asbl en est aujourd’hui à une centaine.

D'ailleurs un toit deux âges est depuis peu implanté dans d’autres villes que Bruxelles : on la retrouve aussi à Namur, Mons, Charleroi, Louvain-la-Neuve et Liège. Enfin, sachez que l’asbl recherche toujours plus d’accueillants de "50 ans et plus". Pour les détails, rendez-vous sur le site internet : www.1toit2ages.be ou composez le numéro suivant 0475/93.28.28.

R.D.

 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK