Le Latin a encore la cote: 800 élèves participent à un concours à Namur

Près de 800 élèves de rhéto au concours de version latine mercredi à Namur
Près de 800 élèves de rhéto au concours de version latine mercredi à Namur - © Belga

Près de 800 élèves de sixième secondaire en option "latin" de l'enseignement libre francophone et germanophone participeront mercredi au concours de version latine Marius Lavency à l'Université de Namur. Il s'agit d'une première étape pour désigner les étudiants qui feront partie de la délégation belge pour le concours international qui se tient annuellement à Arpino (Italie), village natal de Cicéron.

L'objectif est de permettre à de jeunes latinistes de tous horizons de se rencontrer et de mesurer leurs connaissances autour d'un texte de Cicéron qui
sera choisi par les membres des comités scientifique et organisateur de l'épreuve.

Ce concours, aussi, à prouver la vitalité de la langue et de la culture latines, dont l'enseignement est souvent considéré comme "périphérique". L'engouement pour le latin est en légère perte de vitesse. Au 15 janvier 2013, 19 687 élèves des deuxième et troisième degrés de l'enseignement général suivaient l'option "latin", ce qui représente 19,35% de la population de l'enseignement général en Communauté française, alors qu'ils étaient 20 309 élèves en 2011-2012, selon l'administration générale de l'Enseignement et de la recherche scientifique. Quant à l'option "grec", elle est suivie par 4031 élèves des deuxième et troisième degrés de l'enseignement général.

Ce concours a lieu en alternance à l'Université de Namur, à l'Université Saint-Louis à Bruxelles, et à l'UCL. Il réunit chaque année de nombreux candidats, ainsi qu'une soixantaine de professeurs bénévoles, surveillants et correcteurs. L'épreuve aura lieu de 10h00 à 13h00 à l'auditoire Pedro Arrupe. Les résultats seront proclamés à 18h00.

 

Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK