Le hall sportif d'Orp-le-Grand fermé suite au passage de la tempête Ciara

Le hall sportif d’Orp-le-Grand est fermé jusqu’à nouvel ordre.
Le hall sportif d’Orp-le-Grand est fermé jusqu’à nouvel ordre. - © Google Maps

La tempête Ciara s’en va en laissant pas mal de dégâts derrière elle en Brabant wallon. Des dégâts essentiellement matériels, comme des chutes d’arbres ou des toitures partiellement envolées. Ils ont nécessité des centaines d’interventions des pompiers.

Pas mal d’infrastructures sportives ont été touchées. C’est notamment le cas du hall sportif d’Orp-le-Grand. Il est fermé jusqu’à nouvel ordre.

Le vent s’est engouffré dans le bâtiment dimanche alors qu’un anniversaire organisé par un club sportif s’y déroulait. Les participants ont entendu un grand "crac". Après inspection, la commune s’est rendu compte que la structure du bâtiment a bougé et qu’il y a danger.

La stabilité du bâtiment en danger


Hugues Ghenne le bourgmestre d’Orp-Jauche, l’explique : "Comme ça de l’extérieur, le bâtiment a l’air en parfait été mais en fait, lorsqu’on regarde de l’intérieur, on voit que les pilastres ont bougé. C’est donc la structure du bâtiment qui est instable. On ne peut prendre le risque de laisser des gens y faire du sport". Le Hall a donc été fermé. Ce qui a évidemment des conséquences, pour les quelques clubs sportifs qui y donnent leur cours et pour deux écoles. Selon le bourgmestre, cela ne posera pas trop de problèmes. "Pour les écoles, on a déjà d’autres salles pour permettre aux enfants d’avoir leur cours de gym. Pour les clubs sportifs, on a plus ou moins 12 salles de disponibles dans la commune mais il faudra jongler avec les horaires."

Une fermeture de longue durée

Pour Hughes Ghenne, il faudra du temps avant que le hall sportif rouvre ses portes. "Il faudra un permis d’urbanisme pour les travaux, attendre l’intervention de l’assurance, et, vu les finances communales, faire des demandes de subsides, tout ça va donc prendre beaucoup de temps, je ne vois pas le hall rouvrir avant deux ou même trois ans."
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK