Le guichet électronique Irisbox a été trois fois plus utilisé l'an dernier

Le guichet Irisbox a eu trois fois plus de succès l'an dernier, avec la crise sanitaire
Le guichet Irisbox a eu trois fois plus de succès l'an dernier, avec la crise sanitaire - © Irisbox

Il aura fallu attendre 2020 et les mesures de confinement imposées par la crise sanitaire pour doper considérablement le nombre d’utilisateurs – resté jusque-là plutôt modeste- d’Irisbox, la plateforme de la Région bruxelloise qui propose depuis 2006 des services administratifs régionaux et locaux en ligne.

Ainsi, l’an dernier, 327.000 demandes de documents ou de prises de rendez-vous ont transité par le guichet électronique, alors qu’en 2019, à peine 120.000 utilisations avaient été enregistrées. De même, 78.000 nouveaux utilisateurs ont rejoint la plateforme l’an dernier.

"Peut-être que ce n’est pas encore assez, admet Pauline Lorbat porte-parole du Ministre Bernard Clerfayt. Mais il faut dire qu’on vient de loin. Et surtout, cela montre que les Bruxellois commencent à prendre conscience que la digitalisation peut faciliter la vie. C’est important aussi de rappeler que certaines personnes n’ont pas d’ordinateur, ne sont pas compétentes pour réaliser ces démarches seules, ou simplement préfèrent toujours le vrai contact. C’est pour cela qu’il ne faut pas remplacer complètement l’ensemble des services par le numérique. Ce n’est pas du 'tout au numérique'."

D'ailleurs, certaines démarches ne sont pas et ne seront jamais réalisables en ligne: celles qui nécessitent une présence sur place pour la prise de données biométriques, par exemple. Ou le retrait de documents qui ne sont pas, de par leur nature, numérisables.

En 2020, 55 nouvelles démarches ont été proposées sur la plateforme Irisbox. Parmi celles-ci : demande de job étudiant, appels à projets, soins pour les enfants malades, dérogation journée sans voiture, etc. Le service qui a été le plus sollicité sur le web est la délivrance de compositions de ménage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK