Le groupe Idelux veut développer des synergies avec le Grand-Duché et miser sur les réseaux sociaux

Il s'agit notamment de s'accorder avec le Grand-Duché pour développer des synergies, miser d'avantage sur les réseaux sociaux, être attentif aux préoccupations des grandes entreprises et poursuivre la mise en oeuvre de zones d'activités, Fabian Collard :

"Je pense que les vents sont plus favorables, on est écouté du côté de la Région wallonne, mais il faudra voir si les dossiers se concrétisent. Mais j'ai bon espoir qu'on puisse durant cette législature, mener à bien des projets de reconnaissance de nouvelles zones d'activités économiques."

Et puis comme d'autres Idelux s'insurge contre la taxation des intercommunales, qui va grever le budget et demander des efforts supplémentaires aux partenaires. Fabian Collard évoque la spécificité lux :

"Nous vivons dans un groupe avec une intercommunale de l'environnement qui est l'AIVE, et qui bénéficie de soutiens pour la mise en place de ses activités de gestion de l'environnement. En revanche au niveau du développement économique, c'est là une des particularités du Luxembourg, Idelux, Idelux finances et Idelux projets publics, doivent trouver les moyens qui assurent leur financement. Et c'est là qu'est toute la difficulté pour nous, parce que nous devons faire des résultats. Et fatalement l'impôt des sociétés grèvera demain ces résultats."

Philippe Herman

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK