Le gouvernement bruxellois classe un témoignage de la persécution des Juifs

Rue Roger Van Der Weyden
2 images
Rue Roger Van Der Weyden - © Daniel Weyssow - Fondation Auschwitz

Le gouvernement bruxellois a décidé de classer une peinture murale située dans une cour intérieure du centre de la capitale. Située rue Vanderweyden 25-27, cette inscription est un témoignage historique de la persécution des Juifs peu avant la Seconde Guerre mondiale.

Rédigée en allemand, elle s'adresse au public dans les termes suivants :

"Réfugiés! Méritez l'hospitalité qui vous est accordée en Belgique !

Con(duisez-vous toujours de manière) exemplaire !

Respectez les usages du pays.

Ne vous faites pas rem(arquer. Evitez de parler à haute) voix dans les rues et endroits publics. Exercez vous-mêmes la d(iscipline!)

Il s'agit de votre propre intérêt."

Jusqu'en 1940, l'immeuble abritait le Comité d'Aide et d'Assistance aux Victimes de l'Antisémitisme en Allemagne (CAAVAA), créé en 1933. Cette organisation offrait de l'aide matérielle et juridique aux Juifs qui avaient fui la terreur nazie. Les historiens confirment que le CAAVAA avait son siège administratif dans l'immeuble et que l'accueil et l'orientation des réfugiés y étaient organisés.

Inquiet par la xénophobie croissante des Belges en réaction à l'afflux de migrants, tout était mis en œuvre afin de réduire la visibilité des Juifs dans la rue. L'inscription sur le mur en constitue une expression matérielle.

"Il relevait de notre devoir de mémoire de protéger cette inscription. Il s'agit de l'un des rares vestiges matériels qui rappellent ce qu'ont subi les Juifs durant cette période de notre histoire", a commenté vendredi le ministre-président Rudi Vervoort, qui avait sollicité le classement de ce témoignage du passé.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK