Le gouvernement bruxellois a sélectionné six nouveaux "Contrats Ecole"

Affiche du Contrat école - Léonardo Da Vinci à Cureghem (Contrats Ecoles en cours)
2 images
Affiche du Contrat école - Léonardo Da Vinci à Cureghem (Contrats Ecoles en cours) - © Perspective.brussels

Le gouvernement bruxellois a sélectionné jeudi quatre nouveaux Contrats Ecole pour la période 2020-2024 et deux autres pour la période 2021-2025. La Région bruxelloise y consacrera, en tout, quelque 10 millions d’euros.

Le Contrat Ecole constitue un nouvel instrument de rénovation urbaine proposé par le gouvernement bruxellois pour mieux intégrer dans leur environnement les établissements scolaires d’enseignement fondamental et secondaire de la capitale conformément à une ordonnance adoptée dans ce sens au printemps dernier.

Il vise principalement à ouvrir l’école sur le quartier en permettant aux habitants de profiter des infrastructures de l’école en dehors du temps scolaire (accès aux salles de spectacles, aux salles de sport, au réfectoire, aux cours de récréation,…). Cet outil permet aussi de travailler à la remobilisation d’équipements scolaires qui rencontrent des difficultés pour attirer des élèves. Via le « Contrat École », la Région entend investir dans des écoles en déficit d’image pour en développer une nouvelle dynamique en montrant aux jeunes et aux parents que l’on investit dans leur quartier.

L’objectif est d’améliorer ainsi l’intégration urbaine des établissements scolaires, de renforcer la convivialité du quartier via des actions socio-économiques et des opérations de requalification de l’espace public.

Concrètement, les principes de base du Contrat École s’inspirent de la politique des contrats de quartier (durable) portée par la Région de Bruxelles-Capitale depuis 1993.

Pour la période 2020-2024, le gouvernement bruxellois a sélectionné quatre Contrats École. Il s’agit de l’école n°1 à Schaerbeek, la Basisschool Champagnat à Schaerbeek, l’école Ulenspiegel à Saint-Gilles, et l’Institut communal Marius Renard à Anderlecht. Pour la période 2021-2025, deux Contrats École visent 5 écoles bruxelloises : l’Athénée Royal Toots Thielemans à Molenbeek, l’école Sint-Ursula, le Sint-Pieters-collège, le Collège de la Fraternité et Sainte Ursule à Bruxelles (Laeken).

En tout, les six Contrats Ecole sélectionnés concernent neuf écoles, trois néerlandophones et six francophones, qui toutes accueillent des élèves issus de milieux défavorisés, et couvrent cinq communes bruxelloises au sein de la Zone de Revitalisation Urbaine (ZRU), a précisé jeudi le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS).

La décision de jeudi fait suite à un appel à candidatures adressé en avril 2019 aux pouvoirs organisateurs des établissements scolaires de l’enseignement secondaire et fondamental, situés dans la Zone de Revitalisation Urbaine (ZRU).

Le prochain appel à candidatures sera lancé en 2021.

Le Service Ecole de perspective.brussels est chargé de la mise en œuvre de ces Contrats.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK