Le futur bâtiment d’HEC Liège sort de terre

HEC Liège s’agrandit et si vous habitez les environs de la rue Saint-Gilles, ça n’a pas pu vous échapper. L’école de gestion construit en effet un nouveau bâtiment, juste à côté de l’actuel. Les deux immeubles seront reliés par une passerelle.

Des étudiants et des enseignants "trop à l’étroit"

Les 3400 étudiants de l’école de gestion de l’Université de Liège et leurs 300 professeurs se trouvaient en effet un peu à l’étroit dans leurs locaux actuels. " Les espaces de travail individuels pour les étudiants manquaient ", estime Wilfried Niessen, directeur général et doyen d’HEC Liège. " Leur manière de préparer les examens a changé. Avant, ils étudiaient seuls chez eux mais aujourd’hui, ils aiment bien travailler en groupe. Il fallait donc créer ce type d’espace pour eux. "

La solution : c’est donc ce bâtiment de huit niveaux qui sort petit à petit de terre. La façade sud sera en polycarbonate, un matériau translucide, qui permet de laisser passer la lumière tout en assurant une bonne isolation du bâtiment.

Le nouvel immeuble abritera six salles de classe, la plus grande pouvant accueillir 100 étudiants et une salle d’étude. Il y aura aussi des espaces de bureaux, modulables, pour les enseignants d’HEC.

Un bâtiment pensé pour "l’enseignement de demain"

Autre impératif : créer de nouveaux auditoires, adaptés à " l’enseignement de demain ". "Ce sera probablement un enseignement comme on l’a connu en temps de Covid, en partie à distance ", prédit le doyen. Les salles de classe seront donc équipées d’écrans.

Un petit studio permettra aussi aux professeurs de donner cours à distance, à une centaine d’étudiants en simultané. " Nous avions fait nos plans avant la crise sanitaire, mais la crise est venue nous donner raison ", précise Etienne Angenot, le responsable des bâtiments à HEC.

Le nouveau bâtiment devrait être fin prêt à accueillir les étudiants au printemps 2022. Montant des travaux : quelque 15 millions d’euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK