''Le Doudou Tango d'Elio''

Jacques Nuovo et Franco Seminara
Jacques Nuovo et Franco Seminara - © Belga - Maïté Dequinze

Non! L’accession d’un Wallon au poste de Premier ministre ne provoque pas la fièvre que dans le petit monde des journalistes politiques. La preuve : un chanteur montois s’est emparé du "phénomène" et en a fait… un tango, le "Doudou tango d’Elio"... !

Il s’appelle Jacques Nuovo, sa famille est d’origine sicilienne et il vit à Jemappes, véritable localité-frontière entre Mons et le cœur du Borinage.  Aujourd’hui les montois le connaissent surtout comme organisateur de "L’Envol des Cités", un projet visant à permettre l’accession à un studio professionnel et à la scène à des chanteurs ou des groupes novices.

Aujourd’hui, à la faveur de l’actualité, Jacques Nuovo revient à ses premières amours: l’écriture et l’interprétation d’une chanson. L’homme n’en est pas à son coup d’essai : au début des années 1980, il est co-fondateur avec Franco Seminara - son ami d’enfance aujourd’hui reconverti en politique - du groupe Levure, avant d’enregistrer en solo plusieurs titres comme "Dans mon verre" et "Lettre à une amie"…

Quelle est la motivation de Jacques Nuovo avec ce nouveau titre ? Et surtout pourquoi le tango ? Ce sont les questions qu’Emmanuel Duvivier a posé à l’auteur-compositeur-interprète de ce "Doudou Tango d’Elio", écoutez la réponse de Jacques Nuovo ci-contre.

Vincent Clérin

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK