Le cri d'alarme d'un agent forestier: "Nos arbres meurent de soif!"

Des arbres qui meurent dans la forêt de Marche-les-Dames, victime du réchauffement climatique
Des arbres qui meurent dans la forêt de Marche-les-Dames, victime du réchauffement climatique - © RTBF

La canicule, ce n'est pas une bonne nouvelle pour nos forêts. Un arbre, certes, est capable de résister à un épisode de chaleur. Mais quand les sécheresses se répètent année après année, même des racines profondes ne suffisent plus à hydrater la plante.

Dans la forêt de Marche-les-Dames, peuplée de feuillus centenaires, les dégâts du réchauffement climatique sont de plus en plus visibles. "Il suffit de regarder la cime de certains arbres, explique Philippe Nivelle, agent forestier du DNF (cantonnement de Namur) depuis 35 ans. Quand les feuilles se font rares, qu'elles sont décolorées, que les branches mortes sont nombreuses, c'est que l'arbre dépérit." A Marche-les-Dames, les dégats de la sécheresse sont plus visibles au sommet de la falaise. "Car à cet endroit, le sol de rentient pas bien l'eau."Je suis inquiet, confie Philippe Nivelle. Nos arbres meurent de soif !" (Voyez notre vidéo ci-dessous).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK