Le Conseil d'Etat suspend l'autorisation écologique du centre commercial Uplace

Le terrain où devrait être construit Uplace
Le terrain où devrait être construit Uplace - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La septième chambre du Conseil d'Etat a à nouveau suspendu jeudi l'autorisation écologique pour la construction du centre commercial Uplace à Machelen. Dans une réaction, Uplace parle d'un "arrêt déroutant".

Le Conseil d'Etat souligne notamment qu'il n'est pas déraisonnable de supposer que depuis l'élaboration de l'étude d'incidences sur l'environnement (EIE) en 2010 - effectuée sur la base des comptages et modèles de circulation disponibles et utilisés alors - des changements sont intervenus et ont pu influencer négativement l'évaluation concernant les effets sur la mobilité et l'impact sur la qualité de l'air.

Vu que la réalisation concrète du projet dès 2017 risque d'engendrer des "effets nocifs irréversibles", le Conseil d'Etat a estimé qu'il fallait suspendre l'autorisation écologique en attendant une décision sur le fond.

Uplace estime que cet "arrêt déroutant va à l'encontre de l'avis de l'auditeur du Conseil d'Etat". "Il est incompréhensible que la septième chambre suive sa jurisprudence bien établie dans le cas identique de Docks, et s'en écarte pour Uplace", a réagi le président Bart Verhaeghe, parlant d'un "arrêt à la motivation exceptionnellement faible" qui nie "l'avis unanimement positif de l'administration flamande de l'environnement".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK