Le confinement modifie l'horaire du chant des oiseaux en ville selon une étude catalane

Depuis le confinement, vous avez sans doute entendu plus souvent le chant des oiseaux en ville. Une première étude confirme que leur comportement a changé depuis le début de la crise du Covid-19 : l’institut catalan d’ornithologique a observé que les oiseaux recommençaient à chanter plus tôt en milieu urbain depuis le début du confinement. A Barcelone, comme dans les autres villes, les oiseaux se sont adaptés depuis longtemps au bruit pendant les heures de pointe du matin. Statistiquement, ils commencent à chanter plus tard dans la journée que les oiseaux à la campagne. Mais depuis le début de la pandémie, avec la réduction du bruit et de l’activité humaine, ils profitent à nouveau des premières heures de la journée pour chanter.

2 images
Sur ce graphique de l'Institut catalan d'ornithologie, on constate -en rouge- que les oiseaux urbains sont plus nombreux à chanter le matin durant le confinement © Marti Franch/ICO

L’étude catalane a sélectionné 16 espèces d’oiseaux en milieu urbain. Elle a comparé les schémas d’observations quotidiennes en milieu urbain aux heures de pointe du 15 mars au 13 avril avec ceux obtenus en milieu urbain et non urbain durant les 10 années précédentes, à la même période. Jean-Yves Paquet est ornithologue chez Natagora : "les espèces qui vivent à la fois dans les villes et dans les champs ont l’air de moins chanter en temps normal, dans les villes le matin. Comme si elles voulaient éviter la concurrence entre leurs chants et le bruit dans les villes avec l’heure de pointe et toute la circulation. Et donc, on a une différence de périodicité du chant entre les oiseaux des villes et les oiseaux des champs. Et ce qu’ils ont observé à Barcelone pendant le confinement -où le confinement a été très sévère et l’activité humaine très réduite- c’est que les oiseaux dans les villes comme les pigeons ramiers rechantaient tôt le matin, un peu comme les pigeons ramiers des chants."

Les oiseaux adaptent leur chant à la pollution sonore humaine

Les oiseaux s’adaptent donc à l’environnement sonore dans lequel ils vivent. "On sait que cette pollution sonore humaine perturbe le chant des oiseaux. Certains modifient leur chant face à cela donc on voit que les oiseaux se réadaptent quelque part à ce nouveau calme." Chez nous en Belgique, des données ornithologiques doivent encore être analysées pour confirmer ce phénomène d’adaptation de l’heure du chant pour les oiseaux en ville en période.

Pour consulter l'étude de l'Institut catalan d'ornithologie: https://www.ornitho.cat/index.php?m_id=1164&a=N262#FN262

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK