Le concessionnaire Ford Cegeac à Meiser dépose le bilan

Le garage Ford Cegeac Meiser
Le garage Ford Cegeac Meiser - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La faillite du garage Ford Cegeac à Meiser devrait être prononcée d'ici quelques jours par le tribunal de commerce de Bruxelles. Cegeac est l'un des plus gros distributeurs de Ford du pays. Un peu plus de 70 personnes y travaillent. Pour l'instant, peu d'informations filtrent mais les questions fusent. Notamment de la part des clients. Ils se demandent s'ils récupéreront leur voiture.

Derrière les vitres du garage Ford Cegeac à Meiser, au milieu des voitures du showroom, on aperçoit des employés devant leur ordinateur mais les portes restent fermées. Certains clients sont venus jusqu'au garage pour avoir des réponses. "On a acheté une nouvelle voiture, on voudrait savoir ce qu'il se passe, explique cette dame, ça fait déjà quelques jours que la voiture devrait être là. J'ai téléphoné plusieurs fois, sans réponse, alors on est passé voir. Il faut que je vois quelqu'un pour demander comment ça va se passer."

Pas encore de communication officielle de la part de Cegeac mais les administrateurs rassurent. Les clients recevront bien leur nouvelle voiture, même chose pour les véhicules en réparation. Mais sans doute pas via ce garage, un autre prendra le relais. Car si les clients s'inquiètent, c'est aussi le cas du personnel. Ils sont encore dans le flou. Un peu plus de 70 personnes devraient se retrouver sans emploi. Pour l'instant, ils sont toujours salariés mais ils ne travaillent pas réellement. Selon nos sources, les pièces et la peinture pour les réparations ne sont plus fournies depuis plusieurs semaines. Le garage est donc à l'arrêt. Syndicats, personnel, clients, tout le monde attend.

Le bilan a été déposé le 27 février mais la faillite n'a pas encore été prononcée par le tribunal de commerce de Bruxelles. Le dossier était jugé incomplet. Les actifs n'étaient pas clairement mentionnés et les résultats de l'entreprise pour l'an dernier n'étaient pas encore disponibles. Lundi matin, lors d'une audience, les administrateurs ont pu donner les informations manquantes. Le tribunal se demandait pourquoi le stock de voitures Cegeac, estimé à neuf millions d'euros, n'avait pas été inscrit dans les actifs. Ford a sollicité ce stock, après avoir résilié fin novembre tous les crédits pour le distributeur. Le concessionnaire Cegeac Meiser serait en difficulté depuis quelques temps. Le passif approche les dix millions d'euros et les pertes mensuelles s’élèvent à 200 000 euros. C'est une question de jours avant que la faillite ne soit prononcée. Quant aux garages Cegeac de Drogenbos et de Waterloo, ils ne sont pas concernés par cette faillite.

Yasmina Favaro avec Belga

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK