Le Comité "Sauver la Plaine" veut une consultation populaire

Les travaux sur le campus de la Plaine
Les travaux sur le campus de la Plaine - © Comité Sauver la Plaine

"Sauver la Plaine" est opposé à un projet de construction de logements sur le site de la Plaine des Manoeuvres. Le Comité regroupe des habitants, des étudiants de l'ULB et des associations naturalistes. Un premier recours en suspension d'extrême urgence a échoué. "Sauver la Plaine" entend à présent prendre l'avis des habitants d'Ixelles.

Des membres du comité se sont rendus ce mercredi à la commune d'Ixelles pour remplir les formalités nécessaires au lancement de la consulation populaire. En région bruxelloise, ce type de consultation peut émaner du pouvoir communal ou des citoyens. Pour pouvoir organiser le scrutin, il faut recueillir les signatures de 10% de la population dans le cas d'une commune de plus de 30.000 habitants. Contrairement aux élections communales, le vote est ouvert à toute personne âgée d'au moins 16 ans et résidant dans la commune concernée. "Sauver la Plaine" s'oppose à un projet du promoteur Immobel visant à construire du logement et des équipements au détriment d'un vaste espace vert riche en biodiversité. Le comité a perdu la première manche. Il n'a pas pu empêcher l'abattage des arbres prévus pour l'aménagement de nouvelles voiries sur le site. Et il a également été débouté de son recours en suspension d'extrême urgence devant le Conseil d'Etat. La procédure en annulation se poursuit. L'organisation d'une consultation populaire marque la volonté des opposants au projet de continuer leur combat.

P. Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK