Le comité des jeunes d'Amay se lance le défi de changer les mentalités

Amay
Amay - © RTBF - EjL

À Amay, la jeunesse n’a pas toujours eu bonne presse. Les esprits se sont longtemps échauffés notamment avec les riverains du hall ominsport. Aujourd’hui, les tensions se sont apaisées mais le sujet reste sensible.

Depuis le mois de janvier, les jeunes ont investi le site des Mirlondaines, sur les hauteurs de la commune. Leur nouveau local, affectueusement surnommé "le squat", leur permet de se rassembler sans causer de troubles dans le voisinage du hall omnisport, leur lieu de rencontres habituel. Une première avancée significative, d’après les autorités communales, mais qui ne satisfait pas toutes les parties. Un des riverains souligne quelques points faibles : le local n’est ouvert que 3 soirs par semaine et sa situation excentrée le rend peu accessible. Il garde bien au chaud son dossier reprenant coupures de presse, clichés des dégradations ainsi qu’une pétition forte de 80 signatures. Pour l’heure, il ne souhaite pas s’exprimer face caméra pour éviter de ranimer un feu en cours d’extinction.

Tout n’est pas réglé, c’est vrai, mais le calme actuel prouve la bonne volonté générale. Dans les discours comme dans les actes, cap sur les nouvelles initiatives. Les jeunes espèrent ainsi remettre les compteurs à zéro et gagner peu à peu la confiance des habitants et des autorités communales.    

Elodie Blogie et Frédérique Lemoine

Regardez le reportage

Ce reportage a été réalisé par des étudiants de l'Ecole de Journalisme de Louvain dans le cadre d'une collaboration avec la RTBF pour la couverture de la campagne des élections communales d'octobre 2012.

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK