Le colonel Philippe Goffin va préparer la base aérienne de Florennes à accueillir les F35

Philippe Goffin, le nouveau commandant de la base aérienne de Florennes, à bord d'un F16.
Philippe Goffin, le nouveau commandant de la base aérienne de Florennes, à bord d'un F16. - © Défense

A 48 ans, le colonel Goffin a pris ce jeudi le commandement de la base aérienne militaire de Florennes (il remplace le colonel Didier Polomé). Liégeois d'origine, père de trois enfants, Philippe Goffin habite aujourd'hui à Nivelles.

Il a rejoint la 2e Escadrille de chasse à Florennes en 1998, avec laquelle il a participé aux opérations de l'Otan en ex-Yougoslavie. En 2011, il a commandé une escadrille de chasse en Afghanistan, à Kandahar.

Il a ensuite rejoint l'Etat major à Evere, en charge du développement de la capacité de la force aérienne. Puis en 2015, il a pris le commandement de la direction Aviation Safety, responsable du programme de prévention et d'enquête sur les accidents aériens de l'armée de l'air.

Protéger la base aérienne contre l'espionnage

Il va donc commander la base militaire de Florennes pendant les trois prochaines années avec pour mission principale de la préparer à accueillir les nouveaux avions de chasses F35. La technologie de cet avion, notamment sa capacité à échapper aux radars, intéresse évidemment beaucoup les puissances étrangères. Les tentatives d'espionnage sont inéluctables.

Il faut relever le niveau de sécurité général de la base. Une enceinte ultra-sécurisée va être construite à l'interieur de la base pour abriter les nouveaux avions, des simulateurs de vol et des équipements annexes. Toute l'enceinte de la base (17 km de périmètre) va aussi être renforcée. L'arrivée de F35 est prévue en 2025.

A plus court terme, en juin 2020, la base de Florennes doit se préparer à une importante évaluation de l'OTAN, une sorte de stress test portant sur la qualification des soldats, leur entraînement, leur capacité de réaction à des incidents comme un incendie ou même une attaque dans le cadre d'une mission sur une base à l'étranger, etc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK