Le cinéma vu ET entendu au FIFF à Namur

RTBF
RTBF - © RTBF

Un pas vers le quotidien de l'autre. le Festival International du Film Francophone sensiblise à la perception du cinéma par les non-voyants. Une séance en "audiovision" a eu lieu ce mardi au cinéma Caméo 2. L'audiovision c'est le rajout de commentaires explicatifs dans la bande son.

Une salle de cinéma, une centaine de personnes dans le public et un film sur l'écran.
La scène est presque banale au Fiff sauf qu'hier mardi,le film était un peu différent. En fait, il était adapté aux personnes non-voyantes.


 Au cinéma, mais avec du son en plus

L'objectif est simple: plonger un public classique dans la réalité des aveugles,l'espace d'une heure trente.
Pour l'ASBL montoise "Les amis des aveugles" qui présente ces séances au festival namurois, le but est aussi de tenter de convaincre qu'il faut plus de films adaptés aux non-voyants. Pour les aveugles, comprendre lhistoire est souvent impossible sans ajout dexplication; une bande son "améliorée" est alors réalisée.

Des commentaires qui remplacent limage visuelle
Il faut à peine une seconde pour qu'un spectateur voyant comprenne la scène. Pour le non voyant, une description est nécessaire pour saisir tous les détails. Willy Mercier était présent mardi à Namur. Il est lui-même non voyant et membre de l'Asbl de doublage "les amis des aveugles". Pour lui, ces commentaires supplémentaires sont une évidence. Les personnes voyantes, elles, doivent s'adapter à cette bande son particulière. Et quand on leur demande si ça les perturbe, certaines sétonnent; dautres sadaptent très bien.

Une autre projection pour non-voyants aura lieu ce mercredi 7 octobre à 18h30 au Cinéma Caméo 2  mais cette fois, la séance sera réservée aux aveugles.

(B. Schmitz et Laurence Lenne)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK