Le CHR de Namur propose l'auto-dialyse en soirée

Patiente dialysée au CHRN
Patiente dialysée au CHRN - © RTBF - Serge Otthiers

L'auto-dialyse pour les patients souffrant d'insuffisance rénale est désormais accessible en soirée au Centre Hospitalier Régional de Namur (CHRN), ce qui leur permet de concilier plus aisément vie privée et vie professionnelle, annonce mardi le CHRN.

L'insuffisance rénale chronique est une réduction progressive et habituellement irréversible de la fonction rénale. C'est une maladie insidieuse pour laquelle environ 7400 patients sont actuellement dialysés en Belgique. Il existe trois types de traitement : l'hémodialyse, la dialyse péritonéale et la transplantation rénale.

Le CHRN offre aux patients insuffisants rénaux l'ensemble des techniques de dialyse, qu'elles soient intra-hospitalières ou extra-hospitalières (centre
d'auto-dialyse, domicile, etc). Quant à l'auto-dialyse, elle implique le patient dans la connaissance de sa maladie et dans son traitement. Celui-ci est formé par le personnel médical: montage/démontage du moniteur, prise de paramètres avant/pendant/après la dialyse, discussions des résultats biologiques de la semaine, etc. Si ce système offrait déjà une flexibilité, le CHRN propose désormais d'étendre sa grille horaire en soirée pour que les patients ne soient plus contraints de
venir en journée. Il s'agit essentiellement d'étudiants et de personnes exerçant une activité professionnelle.

Dans un esprit de meilleure accessibilité, le CHRN avait déjà ouvert deux antennes extra-hospitalières d'auto-dialyse à Gembloux et Andenne. "J'y vois une nouvelle preuve de la traduction concrète de l'esprit de service public qui anime notre institution", a commenté son président, Etienne Allard. Lors de la Journée mondiale du Rein, jeudi, le CHRN proposera des séances
d'informations et de sensibilisation sur le sujet destinées au grand public.

Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK