Le chef de corps de la police de la botte du Hainaut est impliqué dans deux accidents

Pierre Maton, le chef de la zone de police de la botte du Hainaut (Botha) a été impliqué dans deux accidents de voiture. Le deuxième s'est déroulé il y a trois semaines, avec une jeune fille alors qu'il était sous influence de l'alcool, son sang contenait 28mg d'alcool/ litre de sang. Une jeune fille a été sérieusement blessée et est toujours hospitalisée. Le commissaire est toujours congé maladie.

Dans la presse, on lit que certains policiers attendent fermement des sanctions. Françoise Fassiaux, bourgmestre de Chimay et présidente de la zone de police déclare : "Il est arrivé après une zone de turbulence très longue. Il n'y avait pas de chef pendant trois ans. Il a essayé de remettre de l'ordre à sa manière, ça n'a sans doute pas plu à tout le monde, mais la zone de police Botha fonctionne très bien."

Elle affirme aussi attendre les résultats de l'enquête avant de prendre position. Elle maintient pour l'instant sa confiance vis-à-vis de son chef de zone. Du côté des syndicats, on dénonce que cette affaire puisse être utilisé comme moyen de régler ses comptes. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK