Le chantier naval de Beez dévoile son dernier navire de croisière

Le nouveau bateau du chantier naval de Beez voguera sur les eaux du Douro au Portugal.
Le nouveau bateau du chantier naval de Beez voguera sur les eaux du Douro au Portugal. - © Hugues Van Peel - RTBF

La mise à l'eau d'un bateau est toujours un moment émouvant pour ceux qui l’ont fabriqué. Le chantier naval de Beez (Namur) en fera une nouvelle fois l'expérience ce lundi. Son dernier-né va toucher les eaux de la Meuse dans le courant de la matinée. Dans quelques mois, il fera le bonheur des vacanciers sur le Douro, au Portugal.

Ce navire de croisière mesure 80 mètres de long sur 11,4 mètres de large. Il pèse environ 600 tonnes. Actuellement posé sur des chariots de mise à l’eau, il sera descendu dans la Meuse lundi matin. "L’opération prendra sans doute un peu moins de temps que d’habitude, compte tenu du niveau élevé du fleuve", explique Thierry Van Frachen, administrateur délégué de la SA Meuse et Sambre.

Le 2 janvier, ce navire partira pour Strasbourg où il sera complètement aménagé. "Le chantier naval le livre à l’état brut au plan commercial: il faut encore faire les peintures, installer le mobilier dans les cabines, le bar et tous les équipements", poursuit Thierry Van Frachen. Une fois que ce sera terminé, sans doute au printemps, le navire prendra la direction du Portugal. Porto sera son port d’attache, c’est de là que partiront les croisières sur le Douro vers la frontière avec l’Espagne.

Huit mois de travail (40 000 heures) ont été nécessaires pour fabriquer ce navire dans les installations du chantier naval de Beez, près de Namur, le dernier en Belgique à pratiquer cette activité.

Hugues Van Peel

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir