Le chantier du futur Décathlon de Dampremy mis sous scellé judiciaire

Le chantier du futur Décathlon de Dampremy mis sous scellé judiciaire
Le chantier du futur Décathlon de Dampremy mis sous scellé judiciaire - © Jennifer Istace - RTBF

L'auditorat du travail a procédé à l'arrêt du chantier du futur plus grand Décathlon de Wallonie, chaussée de Bruxelles à Dampremy (Charleroi). Plusieurs ouvriers se trouvent cependant encore sur le site. Le chantier va être placé sous scellé judiciaire, a indiqué vendredi l'auditeur du travail du Hainaut, Charles-Eric Clesse, confirmant une information de Sudpresse.

Le chantier du futur plus grand Décathlon de Wallonie est à l'arrêt. Plusieurs infractions en matière sociale et de sécurité ont été constatées. Un premier contrôle social avait eu lieu en début de semaine. Plusieurs ouvriers en séjour illégal ont été découverts. "À la suite de ce premier contrôle, nous avons décidé de procéder à un contrôle bien-être. Plusieurs autres infractions liées à la sécurité ont été constatées", précise l'auditorat du travail. "Des membres du personnel de Décathlon circulaient sur le chantier sans chaussures de sécurité et certains ouvriers ne portaient pas de casque. Il y a eu un ensemble d'infractions, notamment au niveau du travail en hauteur." Vendredi en milieu d'après-midi, Charles-Eric Clesse a appris que des ouvriers se trouvaient encore sur le chantier malgré l'arrêt. La police va intervenir et faire évacuer définitivement les lieux. "Le chantier va être mis sous scellé judiciaire", selon l'auditeur du travail. Pour pouvoir reprendre le chantier, le maître d'ouvrage devra se présenter à l'auditorat du travail, en démontrant le respect de toutes les règles. L'ouverture du magasin est prévue pour le 18 décembre prochain.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK