Le centre d'accueil pour demandeurs d'asile va pouvoir rester sur le site des Casernes, à Belgrade

Le centre d'accueil pour demandeurs d'asile va pouvoir rester sur le site des Casernes, à Belgrade.
Le centre d'accueil pour demandeurs d'asile va pouvoir rester sur le site des Casernes, à Belgrade. - © Belga

Théoriquement, la Croix-Rouge devait quitter les lieux pour la fin du mois. Le site devait prochainement être vendu par la Défense au BEP pour y développer un zoning industriel. Mais finalement, certains bâtiments ne feront pas partie de la transaction et resteront à disposition de la Croix-Rouge. Conséquence pratique : la capacité du centre va diminuer et une partie des installations devra être transférée dans d'autres bâtiments.

"On va devoir se rabattre sur deux bâtiments, dont un que l'on n'occupe pas encore, explique Quentin Courtoy, le directeur du centre de la Croix-Rouge de Belgrade. Devoir passer de 13 bâtiments actuellement à 2, cela nous oblige forcément à réduire notre capacité d'accueil : de presque 360 places disponibles aujourd'hui, on passera à 270 (…) L'un des deux bâtiments restants est déjà occupé, avec du logement notamment. L'autre a été encore occupé par la Défense jusqu'en décembre 2018. Il faudra donc y réaliser quelques travaux pour pouvoir y déplacer nos équipes et le remettre en état (…) On ne recommence donc pas totalement à zéro puisque les équipes sont déjà en place."

Archives : Journal télévisé 16/11/2018

Theo Francken avait annoncé la fermeture de sept centres d'accueil pour demandeurs d'asile en raison de la baisse du nombre de demandes mais les demandes étaient finalement reparties à la hausse et les fermetures avaient été suspendues. Reportage un de ces centres, à Belgrade.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK