Le cartel sp.a/Groen perd des plumes à Gand, l'Open VLD a le vent en poupe

rudy Coddens, le remplaçant de Daniel termont (ancien bourgmestre de Gand).
rudy Coddens, le remplaçant de Daniel termont (ancien bourgmestre de Gand). - © JONAS D'HOLLANDER - BELGA

A Gand, le cartel sp.a-Groen cède du terrain face à un Open VLD conquérant. Après la publication des premiers résultats de 63 bureaux sur 91, le cartel sp.a/Groen perdrait 12,4% des voix, mais resterait le premier parti avec 33,1%. L'Open Vld profiterait de la chute des partis de gauche et augmenterait de 9,9% pour atteindre 26,4% des voix.

La liste N-VA, tirée par Anneleen van Bossuyt, ne rencontre pas le succès attendu et perd même 3,6% pour descendre à 13,5%.

Une coalition de centre-droit entre Open VLD, N-VA et CD&V pourrait se dessiner. Mathias De Clercq qui s'affiche en libéral-social veut prendre la tête de ce mouvement. Il évoque une victoire "historique". Il tend la main à tous ceux qui veulent soutenir son projet et dit qu'il se mettra dès lundi au travail pour bâtir cette alliance.

Poudre blanche

Tous les votes n'ont cependant pas encore été comptés : il en manque toujours 700 vers 23h dimanche. Un mauvais plaisant a paralysé le dépouillement en répandant une poudre suspecte dans les bulletins de vote.

Après analyse, il s'avère que la poudre est inoffensive. Il faut à présent rapatrier les 700 bulletins analysés à Peutie (Vilvorde) vers Gand et les dépouiller...  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK