Le calendrier "Le petit farceur": 365 jours de blagues pour toute la famille

En cette période de l’année, impossible de le manquer : le "Petit farceur" trône dans les étals des librairies. Une année complète de blagues et de calembours rassemblées dans un calendrier qui trouve toujours preneur…

"C'est une valeur sûre dans les ventes en fin d'année, confirme Thierry Malice, libraire. Tout le monde le réclame, tout le monde a envie de lire sa blague."

Qu’est-ce qui rend ce drôle de calendrier toujours incontournable après plus d’un siècle d’existence ? La réponse se trouve peut-être dans l’imprimerie familiale qui a créé le premier Petit farceur en 1908.

"Plusieurs époques se sont succédé. En 100 ans il y a eu plusieurs révolutions, mais le Petit farceur reste un produit stable et familial. Il touche toutes les catégories de personnes, y compris les enfants qui aiment retirer la page chaque jour et lire la petite blague", détaille David Colin, imprimeur du petit farceur.

Philippe Colin a commencé à imprimer le Petit farceur dans les années 60 et il le sait : c’est l’attachement du public belge qui rend le Petit Farceur insensible à la crise du format papier. "Début des années 80 [avec l'arrivée de l'informatique] on nous avait prédit une grande catastrophe, sourit-il. On avait dit que le calendrier allait disparaître. On est toujours là et on vend toujours autant de calendriers."

Des fans au rendez-vous

Ne demandez surtout pas à la famille Colin de vous raconter des blagues, imprimer le Petit farceur est un travail très sérieux. Mais pour ce qui est du choix des calembours : ils le reconnaissent, les fans de leur calendrier leur donne parfois un coup de pouce…

David Colin ajoute : "On prend les blagues dans des livres, sur internet. Beaucoup de gens nous en envoient. Il y a deux jours, on a reçu une enveloppe immense avec environ 500 blagues. Des gens prennent du plaisir à nous envoyer leurs blagues."

Mais l'humour du petit farceur doit rester bon enfant. Ses auteurs évitent bien sûr les blagues jugées trop offensantes. Des choix qui semble payer puisque 150.000 calendriers ont déjà été distribués cette année.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK