Le cadastre des mandats de la Ville de Bruxelles sera publié avant les vacances

Le cadastre des mandats de la Ville de Bruxelles sera publié avant les vacances
Le cadastre des mandats de la Ville de Bruxelles sera publié avant les vacances - © THIERRY ROGE - BELGA

Le cadastre des mandats de la Ville de Bruxelles promis l'an dernier dans le contexte politico-médiatique de la commission d'enquête sur le Samusocial sera bien mis en ligne avant les vacances d'été. Le travail est en cours de finalisation, a indiqué jeudi le cabinet du bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close.

La Ville de Bruxelles a entrepris une réforme visant à diminuer le nombre de mandataires. Les différentes structures qui lui sont liées ont dû modifier leurs statuts en conséquence. Ceux-ci ont été adaptés par les différentes A.G. au cours des derniers mois.

449 mandats supprimés

Depuis juillet 2017, la Ville a supprimé 449 mandats, sept asbl et réduit le budget des mandats de quelque 700.000 euros, a rappelé le cabinet du bourgmestre.

Au cours du mois de mai dernier, la Ville a communiqué à son conseil communal et mis en ligne un cadastre reprenant l'ensemble de ses structures. L'objectif de celui-ci est d'assurer la transparence sur la composition et l'objet social des structures dans lesquelles la Ville est impliquée.

Ce travail est achevé. Les différentes assemblées générales ont été tenues. La Ville a à présent procédé à la récolte des informations qui doivent permettre à chaque citoyen de savoir qui occupe quelle fonction.

Selon le cabinet du bourgmestre, "l'objectif est qu'avant les vacances d'été chacun puisse consulter le site de la Ville et retrouver l'ensemble des mandataires dépendant directement de la Ville de Bruxelles".

Concernant les rémunérations, la Ville a tenu à rappeler qu'elle appliquait intégralement l'arrêté pris par le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS).

Celui-ci a fixé des plafonds de rémunération de mandats équivalent à 120 euros maximum brut par séance du Conseil d'administration à laquelle ils ont effectivement assisté pour les membres de ces organes de gestion avec un plafond de maximum 20 réunions du CA pouvant être rémunérées/an; et à 300 euros brut (index actuel) pour le Président et Vice-Président de ces organes de gestion, par réunion de ces organes de gestion (CA), des organes restreints de gestion (bureau) ou par réunion préparatoire à ces séances avec les services administratifs de l'organisme. Dans leur cas, le plafond de réunions rémunérées/an a été fixé à 40.

Les membres des organes restreints de gestion du bureau peuvent pour leur part percevoir l'équivalent de maximum 120 euros brut (index actuel) par séance des organes restreints de gestion (bureau) à laquelle ils ont effectivement assisté, avec un maximum de dix réunions rémunérées/an.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK