Le Brabant wallon souffre aussi du survol des avions, et une décision d'un juge flamand risque de ne rien arranger

A Lasne, Waterloo, La Hulpe ou Rixensart, les nuisances sonores liées au survol des avions se sont intensifiées.
A Lasne, Waterloo, La Hulpe ou Rixensart, les nuisances sonores liées au survol des avions se sont intensifiées. - © DR

A Lasne, Waterloo, La Hulpe ou Rixensart, les nuisances sonores liées au survol des avions se sont intensifiées. La cause ? Principalement des vents de Nord et d'Est qui impliquent l'utilisation de la fameuse piste 01-19 de l'aéroport. Celle qui entraîne un survol du Nord du Brabant wallon. Et une récente décision d'un juge flamand ne risque pas d’arranger les choses…

Le juge flamand a suivi les attentes du Noordrand, la périphérie Nord, qui souhaite moins de bruit, quitte à déplacer les nuisances sur l'Est et le Brabant wallon.

Une décision qui interpelle le médiateur de l'aéroport national, Philippe Touwaide. "Je pense que le juge a été induit en erreur. Par exemple, il y a une carte qui a été remise où l’on met un petit drapeau de la Flandre sur la trajectoire qui passe par Evere, Wezembeek, Woluwé et Schaerbeek. A ma connaissance, ces communes ne sont pourtant pas en Flandre… Et puis, j’ai beau regarder les tracés radar, je ne vois aucun atterrissage 01 qui passe par le Noordrand !"

Le médiateur fédéral attend toujours le cadastre du bruit promis en 2003. Il affirme que le récent jugement pourrait anéantir tout le travail effectué ces huit dernières années.

Une crainte partagée par le Waterlootois Charles Sohet, de l'asbl "Piste 01 ça suffit !" "Si jamais ce jugement devait être confirmé, on aurait davantage encore d’atterrissages en 01. Ensuite, on aurait des décollages via la piste 13 (soit la 01 utilisée à l’envers), qui se dirigeraient tout droit vers le centre du Brabant wallon, par des communes comme Rixensart, La Hulpe, Genval, Waterloo mais aussi dans l’Est du Brabant wallon."

Quant au bourgmestre francophone de la commune flamande de Wezembeek-Oppem, Frédéric Petit, il se dit prêt à aller en appel du jugement flamand, la périphérie Est de Bruxelles étant déjà fort survolée.

Reste à voir ce que fera l'Etat belge, également concerné dans ce dossier qui refait beaucoup de bruit à l'approche des élections.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK