Le bourgmestre de Schaerbeek veut bloquer la ligne de tram 62

"Cette décision est motivée par les importantes nuisances sonores et vibratoires subies par de nombreux riverains de l’avenue Rogier et par l’immobilisme de la STIB, qui, malgré les nombreuses propositions visant à améliorer le confort de ces personnes avancées par Bernard Clerfayt, tarde à apporter une solution à court terme", avance Bernard Clerfayt dans un communiqué. Il a pris un arrêté.

Dans celui-ci, à lire ci-contre, le bourgmestre précise que l'arrêté "sera levé dès réception par la commune de Schaerbeek d'un engagement écrit de la STIB de l'abandon de l'exploitation de cette voie et du tram 62 par des véhicules de type 2000 de jour comme de nuit".

L'arrêté sera placardé lundi aux arrêts concernés. Et le bourgmestre donne 15 jours à la STIB pour s'adapter, sinon la ligne sera bloquée.

Déjà l'an dernier, il avait menacé d'interdire le passage des trams 2000 de la ligne 62 sur le territoire de sa commune. Mais, après une rencontre avec la société de transports en commun bruxelloise, des mesures avaient été mises en place. 

La vitesse des trams a été limitée à 10 km/h en août 2012 dans les environs de la place Meiser afin de diminuer les désagréments causés aux riverains par les vibrations. Tôt le matin et en fin de soirée, les trams modèle "Bombardier 2000", plus bruyants que leurs successeurs 3000 et 4000, avaient été remplacés par d'autres modèles.

Mais cela n'aura pas suffi...

RTBF

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK