Lantin: un homme brise une vitre de son fourgon et s'évade

L’homme s’est échappé durant son transfert vers la prison de Lantin (illustration).
L’homme s’est échappé durant son transfert vers la prison de Lantin (illustration). - © Belga

Arrêté mardi matin pour tentative de meurtre, l'individu devait être conduit à la prison de Lantin. Il a réussi à prendre la fuite durant son transfert. Aux dernières nouvelles, il est toujours dans la nature.

L’homme s'est fait la belle alors que le fourgon cellulaire circulait chaussée de Tongres, à Rocourt, en direction de Lantin. Le détenu a réussi à briser une vitre et à faire arrêter le fourgon. Il a alors forcé la porte, a repoussé un des policiers qui tentait de le retenir et a pu prendre la fuite.

Cet homme avait été placé sous mandat d'arrêt un peu plus tôt dans la journée après une perquisition menée à son domicile. Perquisition qui a eu lieu rue de Campine, dans le cadre d'une affaire de vol à main armée. Des munitions et un gilet pare-balles y ont d'ailleurs été découverts. 

L'homme était absent mais les policiers l'ont aperçu rentrant chez lui alors que la perquisition prenait fin. Ils lui ont ordonné de se mettre à terre. Le suspect s'est enfui, avec les forces de l'ordre à ses trousses. Il a alors sorti une arme et a braqué les policiers. Il s'est finalement rendu après avoir constaté que ses poursuivants étaient plus lourdement équipés que lui (notamment de riot guns).

L'homme, déjà bien connu des autorités judiciaires, a été placé sous mandat d'arrêt pour tentative de meurtre. C'est pendant son transfert qu'il s'est évadé.

A cette heure, il est toujours activement recherché. Selon le parquet de Liège, les recherches se concentrent sur la région liégeoise et se limitent pour l'instant au territoire belge. Cet homme de 33 ans ne fait donc pas encore l'objet d'un mandat d'arrêt international. Son frère est également recherché car il est impliqué dans une affaire de vols à main armée.

En moins d'une semaine, deux détenus ont réussi à s'enfuir durant leur transfert en prison. Ce qui irrite au plus haut point Joëlle Milquet. La Ministre de l'Intérieur veut mettre sur pied un groupe de travail pour réfléchir à de nouvelles procédures de transport des détenus.

 

Marc Hildesheim

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK