Landelies : tournage secret de la scène finale du film de Nicolas Cage

Nicolas Cage en 2014
3 images
Nicolas Cage en 2014 - © Ilya S. Savenok - AFP

Nicolas Cage, l'acteur hollywoodien, tourne en ce moment un film en Belgique. On l'a aperçu du côté de Chaudfontaine récemment, le voici dans la région de Charleroi. Il a tourné dans le plus grand secret les scènes finales de son nouveau film, "Mandy", dans l’une des carrières de la société "les calcaires de la Sambre", à Landelies, dans l'entité de Montigny-le-Tilleul. Durant 3 nuits d'affilée, fin de semaine dernière, l'équipe du réalisateur canadien Panos Cosmatos a en effet tourné des scènes de cascade et même l'explosion d'un énorme bâtiment... Tout ça dans la plus grande discrétion.

Le tournage s'est terminé dans la nuit de vendredi à samedi, et a eu une observatrice privilégiée : Nathalie Gherardini, l'échevine de Montigny-le-Tilleul a assisté à une partie de ce tournage secret. "Au milieu de la carrière, l’équipe de tournage avait construit un énorme bâtiment haut d’au moins 5 étages. Il y a eu toute une série d’explosions qui ont été filmées et ensuite, on a carrément mis le feu au bâtiment ! On m’a dit que c’était la scène finale du film ! Il y a eu aussi des scènes avec des cascadeurs qui descendaient les parois de la carrière. Il y en a même un qui s’est ouvert l’arcade sourcilière. Il a dû aller se faire recoudre à l’hôpital Vésale tout proche" !

Nicolas Cage himself

L’acteur de 53 ans était bien présent durant ces nuits de tournage. "Quand je suis arrivée, vers minuit, il m’a lancé un gentil 'good evening' ! Mais il était concentré sur sa scène, alors je n’ai pas insisté. Il ne parlait pas beaucoup avec le réalisateur, on voyait qu’il savait bien ce qu’il devait faire. Et puis, vous savez, il était maquillé, son visage était couvert de sang, c’était impressionnant !".

Malgré la pluie qui tombait dru la nuit de vendredi à samedi, les scènes ont été tournées comme prévu. "Nicolas Cage sortait du bâtiment et jetait un livre à terre. Il a dû recommencer plusieurs fois la prise, mais il restait très calme, très patient".

L’échevine montagnarde aura la grande satisfaction de savoir que le lieu sera parfaitement identifiable dans le film : "Parce que c’est la scène finale, et parce qu’il y avait des caméras placées au-dessus de la carrière, et qui filmaient le bâtiment en feu ! Et puis, la production m’a assuré que notre commune serait remerciée dans le générique pour avoir assuré la protection des lieux avec les pompiers !".

Mais pas question de donner plus de précisions sur ce qu’elle a vu et entendu durant ces heures hors du temps : "Un devoir de discrétion nous a été demandé. Nous ne pouvons pas raconter le scénario de façon trop précise, nous n’avons pas pu faire de photos des décors et du tournage, et ne pouvons pas les publier, de même que des photos des costumes ou des maquillages. Mais bon, même s’il n’y a aucune obligation, c’est une demande que je respecte bien volontiers".

Le tournage du film Mandy se poursuit actuellement dans le Brabant wallon. il devrait sortir sur nos écrans en 2018.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK